Actualités

Catégorie 3 / 3 septembre 2015

Des taux d’emprunts favorables jusqu’à quand ?

Depuis plus d’un an, les taux d’emprunt des prêts immobiliers tiraient vers le bas. Mais comme toute belle histoire, celle-ci a une fin. Après neuf mois de baisse continue, LCL a été la première à faire remonter ses taux, les autres banques suivent. Faut-il s’en inquiéter ?

Pourquoi les taux remontent-ils ?

Entre le mois de juin et septembre les taux remonte. Pour l’heure, on est encore historiquement bas mais ça ne pouvait pas durer. Cette hausse s’explique par le fait que les taux d’emprunt d’Etat (les taux avec lesquels la France emprunte) ont eux même beaucoup remonté. Et pour les banques, c’est la référence pour fixer leurs propres taux. Prêter plus bas n’est plus rentable pour elles.

Jusqu’où les taux risquent-ils de monter ?

Reprenons ce qui s’est déjà passé : en 2011, on avait eu une remontée des taux pendant un an, de 0,70%. Aujourd’hui, on en est à des taux d’emprunt sur 20 ans de 2,30%. On pourrait donc arriver à 3% d’ici six mois ou un an. Cela reste des taux très bas, il n’y a pas de quoi s’inquiéter. On va revenir aux taux de l’été 2014, où l’on parlait déjà de plus bas historiques.

Est-ce le bon moment pour acheter ou renégocier son prêt ?

Dans cette phase de remontée des taux, il va y avoir moins de renégociation de prêt. Mais les banques font tout pour garder leurs clients. Elles jouent le jeu de la négociation, elles vont faire des propositions mais il deviendra plus compliqué de renégocier a l’automne une fois la hausse actée.

Les taux ne vont pas remonter en flèche, car les banques attirent aussi des clients grâce au niveau des taux. En revanche, la baisse des taux va freiner la demande, ce qui va entrainer une baisse des prix de l’immobilier.